De l’importance du WBS dans les projets d’innovation (et en général ;-) )

wbs

Lorsqu’on lance un projet innovant (R&D, service, process ou autres), le CdP est souvent conscient du fait qu’il faut qu’il pilote ce projet comme un projet classique, tout du moins avec la même rigueur. Cependant très vite la partie « projet » de « projet innovant » est mise de coté pour ne garder que l' »innovant » qui se traduit dans la gestion de projet par un ensemble d’approximations qui n’auraient pas lieu dans un cadre classique. Le projet innovant est considéré comme trop incertain trop peu défini parfois pour pouvoir faire l’objet d’une gestion classique. La première chose qu’on va « oublier » c’est le WBS.

Le WBS, ça sert à quoi?

  • Le WBS est la base de la vérification du scope du projet
  • Lors de la création du WBS, le process trouve des zones opù il existe des manques en connaissance
  • Il permet l’estimation plus précise des ressources et des besoins
  • Il permet la planification et le suivi de l’avancement
  • C’est une base intéressante pour les analyses de risques

L’utilisation d’un WBS est cependant soumis à des hypothèses dimensionnantes:

  • La totalité du projet (composants, fonctionnalités etc..) est connue à l’avance.
  • Les tâches à réaliser sont définissables en temps et ressources.
  • Le WBS ne va pas sensiblement varié une fois approuvé par les acteurs du projet

On comprend aisément que des projets à fortes incertitudes comme les projets innovants peuvent sembler, à première vue, incompatible avec ces définitions et ces hypothèses.

WBS et Innovation

Cependant il existe un process qui permet d’avoir les avantages du WBS, adaptés aux incertitudes des projets innovants: le rolling wave planning. Le rolling wave est une technique qui permet de mettre à jour sa structure projet en prenant en compte les dernières informations et les derniers résultats à disposition. Cela permet de modifier et d’adapter en temps réel son projet d’innovation, d’affiner son WBS, ses livrables. C’est en quelque sorte un prémisse de l’Agile.

Le WBS est la Base des projets.

Il définit les livrables élémentaires. C’est la clé de la réussite. L’orientation en fonctionnalité plutôt qu’en temporalité est une des clés d’un projet innovant. Dans un projet classique le WBS et plus tard le projet est orienté et planifié temporellement. Tout est défini en fonction des livrables physiques. Si on change de paradigme pour s’approcher d’un projet organisé en fonctionnalité qui sont classifiées par intérêt business/client/… alors on gagne en flexibilité, en… agilité. sans aller jusqu’à déployer des techniques Agile ou Scrum, cette approche « entre deux » permet déjà de mieux maitriser son projet innovant.

Il existe donc des techniques dans la panoplie du chef de projet qui permettent de gérer efficacement un projet d’innovation et de R&D. Malheureusement aujourd’hui ces techniques sont souvent ignorées ou pire mal mises en oeuvre. La formation des chefs de projet est d’une importance capitale et non, un projet de R&D ou d’innovation n’est pas un projet facile, ça, il faut l’accepter

(source: PMI.org / theadaptivepm.wordpress.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *