Innovation Myths: L’innovation de Garage

(Cet article fait partie de la série Innovation Myths d’INNOWEO)

HP. Apple. Microsoft. Facebook. Google. Officiellement tous sont presque nés dans une chambre d’étudiants ou dans un garage.

Garage HP
C’est dans un tel garage qu’a débuté HP. Le mien ne ressemble pas à ça mais bon, pourquoi pas moi?

Wouahou! Dans un garage.

Cette partie de la légende me permet de me dire « hey, les gars (et les filles), j’ai une voiture moi aussi… Je pourrais aussi lancer un truc dans mon garage »

Si les éléments permettant de dire si ces entreprises sont réellement nées dans un garage ne sont pas franchement d’une grande importance, le mythe de l’innovateur dans son garage qui met au point un produit révolutionnaire en dehors de tout circuit habituel, de toute interaction avec le monde extérieur, celui du visionnaire qui y croit quand les autres sont dans le faux, ce mythe là a encore de beaux jours devant lui car, marketing-ment parlant, il permet à tous de s’identifier à ces fondateurs et  permet à ces entreprises de nous vendre une partie de ce rêve.

S’il ne faut pas nier l’aspect visionnaire, le sens du « bon produit au bon moment » de ces entrepreneurs, prendre ces histoires au pied de la lettre, sans aucune remise en perspective, est dangereux. Cela sous-entend que l’innovation est le fait de génie, de visionnaires et qu’il est difficile d’innover sans faire partie de cette caste.

Prenons Steve Jobs (par hasard).

On voit souvent en lui un inventeur, capitaine d’industrie. Cela est  vrai bien entendu. Mais on oublie souvent que les innovations qu’il a brillamment intégrées dans le MacIntosh sont apparues à la même époque ou avant au XeroxPark (Interface graphique, souris…) situé lui aussi dans la Silicon Valley.  Au même moment, Tandy, Commodore, Olivetti sortent des ordinateurs personnels. Et c’est un francais, Francois Gernelle [edit: Merci Pascal pour la correction ] qui a sorti le premier microordinateur: le Micral.

L’innovateur visionnaire vivant coupé de tous, ayant l’étincelle magique,  donnant naissance à un produit juste génial dans son garage ne tient pas. C’est bien la concomitance d’avancées technologiques et d’une vision qui arrive au bon moment qui fait la valeur d’une innovation.

Bien entendu lorsque ces éléments se retrouvent dans un même lieu (la Silicon Valley), ça aide. Il n’y a pas alors à aller chercher bien loin pour trouver tous les ingrédients nécessaires. C’est ça la force de la Valley.

Qu’on le veuille ou non, l’innovation, surtout l’innovation de rupture, celle qui révolutionne nos USAGES, n’appartient pas à une tribu d’élus. Elle est la résultante d’un environnement, technologique, marketing et de la rencontre des germes qui vont la faire éclore. Une unité de technique, de lieu et de temps. C’est un processus rigoureux.

Comment cela impacte nos entreprises?

Si l’on veut dépasser les innovations incrémentales qui ne font que faire de petites modifications, certes très bénéfiques mais que ne révolutionnent ni nos business ni nos technologies, il faut être capable de reconstituer au sein de l’entreprise cette trilogie d’excellence technique, commerciale/marketing dans une même temporalité. C’est exactement ce qu’essayent de faire aujourd’hui la plupart des grands groupes en mettant en place des fablab, des incubateurs et des actions pour promouvoir la culture de l’innovation et l’intrapreneurship. French Tech va également dans ce sens. Les écosystèmes en cours de formation, notamment dans les grandes villes de région (Toulouse, Lyon bien entendu mais surtout Grenoble avec la présence d’acteurs reconnus – STMicroelectronics, le CEA… – et d’un tissus de start-ups très vigoureux) sont aussi de la partie. Récréer cette environnement propice, cette culture de l’innovation founit un vivier d’initiative parmi lesquels se développent déjà la pépite de demain.

 

 

JOIN THE INNOWEO COMMUNITY

No spam only valuable emails from INNOWEO, your data will not be shared.

3 réflexions au sujet de « Innovation Myths: L’innovation de Garage »

  1. Merci pour ce partage, c’est pas mal du tout. Je m’occupe de la partie actu pour la ville de la Rochelle et je ne vais pas hésiter à relayer votre article. Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *