J’ai regardé tout Koudetat… et j’ai les yeux carré…

#koudetat on demand : j’ai regardé tous les cours…

Alors oui, j’ai les yeux carrés. J’ai regardé la totalité des cours de KOUDETAT on Demand. Pas d’un coup. Mais bon quand même. A une heure et demi la video, 34 videos (initialement) ca fait quelque chose comme 50 heures d’Oussama Ammar en live. Ces derniers temps, je l’ai vu presque plus souvent que ma femme 😉

Le contenu du cours, On en pense quoi ?

Bon honnêtement, faut avoir le temps de regarder les vidéos. Est-ce que ca vaut le coup de passer autant de temps à regarder son écran ? Non. Par contre est ce que le contenu est en lui-même de qualité? Oui, définitivement oui même. Oussama nous livre là un compendium d’insights, de conseils et de témoignages complets. Fouillé, plein, bourré d’anecdotes, les « cours » qui sont plus de conférences « témoignage » permettent de mettre en lumière beaucoup d’aspects inconnus au néophyte de la création d’entreprise. C’est très intéressant pour le débutant, pour celui qui envisage de créer une boite, pour l’entrepreneur débutant. Et ca tombe bien, c’est le positionnement de Koudetat, « Everyone can be an entrepreneur… »

Alors on regarde ?

Bein honnêtement, faut voir. Si vous avez le temps, pas de famille ( ou du temps le soir…), un bon casque et un écran de compet alors oui, regardez la série, prenez de notes, faites votre propre sélection d’insights et lancer votre projet.

Autre chose, quelques modules (au moins) datent un peu…

Si vous êtes comme moi , un boulot, des aspirations d’entrepreneur, pas de temps et une famille avec des enfants qui rêvent de jouer aux legos avec vous, alors à vous de voir. Si vous avez 50h de libre pour cela et si vous êtes prêt à les dégager pour regarder Koudetat. Petit dormeur, vous avez un avantage certain, j’en témoigne.

Après sur le contenu, franchement, j’ai essayé de monter 3 boites, toutes ont (lamentablement) échouées (pour le moment) mais j’estime maintenant avoir un peu d’expérience dans le domaine. Cependant j’ai appris des choses. Au travers d’exemples, de témoignages, Koudetat aborde des concepts complexes de l’économie et de la création d’entreprise. Le Business Model, l’évaluation du marché, le positionnement, la scalabilité etc… tous ces concepts très simples en apparence mais qui lorsqu’on regarde sont complexes à aborder.

L’un des points très intéressants est l’ADN fondamental d’une start-up… et la différence entre une start-up et une entreprise. Qu’est-ce qu’une start-up, est-ce que votre entreprise à venir en est-une ? Parce que les méthodes et les moyens à mettre en œuvre sont différents si vous êtes une start-up ou si vous êtes une TPE. Et si vous êtes une start-up alors là vous trouverez de nombreux insights très intéressants : Entreprise ou Start-up ? Innovation de Business Model ou innovation technologique ? Communauté avant ou après features ? Faire différent vs faire mieux ? L’anticipation rationnelle ? Qu’est ce qui est de l’ordre de l’analysable ? du modélisable ? entrepreneur vs chef d’entreprise….

Bon après y a de la redite, le cout de la requete Google, Uber, le choix d’Achille etc… les exemples sont bons mais souvent les mêmes.

Et pour la Corporate Innovation ? (Spoiler)

Pourquoi les start-up sont dangeureuses ? On l’apprend dans Koudetat : Parce qu’elles n’ont rien à perdre et tout à gagner. C’est pour cela qu’elles sont dangeureuses pour les Grands Groupes et c’est pour cela qu’elles sont perçues comme une « menace » pour les grands groupes. Si les grands groupes et les personnes qui gèrent l’innovation et les produits ne comprennent pas les drivers de start-upers alors ils ne pourront pas manager ces risques. Les start-ups ne managent pas les risques, elles vivent avec et avancent à une vitesse qui n’est pas compatible avec les organisations d’une grande entreprise.

Comment être entrepreneur dans une entreprise ? L’entrepreneur est un travail d’un nouveau genre, son job est de trouver un BM et c’est très différent d’un chef d’entreprise.

Avez-vous regardé le programme? Qu’en pensez-vous?

2 réflexions au sujet de « J’ai regardé tout Koudetat… et j’ai les yeux carré… »

  1. Bonjour Baptiste,

    J’ai regardé quelques vidéos car je suis en train de fonder une start-up sur une nouvelle solution de sécurité informatique très innovante.
    Il y a à prendre et à garder. Ce que j’apprécie c’est une nouvelle façon d’appréhender les choses, qui peuvent servir dans les choix de la stratégie globale. Je pense gagner du temps sur certains points. Au delà, ça peut même servir d’argumentaire commercial ! En tout cas, le dynamisme est là et ça donne envie de monter sa boîte. Pour le reste, chaque cas est particulier, sinon tout le monde aurait sa propre société. Pour ma part, rien ne vaut une bonne équipe de départ et une présence sur le terrain. Et surtout une bonne écoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *