Mes 4 secrets pour une stratégie d’innovation gagnante

Comme arriver à son succès? Il faut des bons contacts et de bonnes occasions. Construire sa vie professionelle, pas si évident que cela. Ce jeu de lettres met en avant l'agilité et l'intélligence. Les deux sont necessaire pour le succès.Innover à dessein et avec succès requiert une préparation et une exécution au top. Cela requiert également et avant tout une stratégie qui s’aligne clairement avec les objectifs business de son organisation. C’est dit.

L’innovation a pour but non pas de sortir de nouveaux produits mais de développer d nouveaux marchés et donc de nouveaux clients (ou de les garder). Voici 4 secrets pour définir une stratégie d’innovation intelligente, gagnante et pragmatique.

  1. Souvenez vous que l’innovation est une fonction opérationnelle business

Comme dit précédemment l’innovation doit créer de la valeur pour l’entreprise au travers de la création de nouveaux marchés ou de nouveaux clients (ou par le maintien de ces clients).
En cela elle est bel et bien un centre de profit et non un centre de cout pour l’organisation.

 

  1. Définissez des orientations claires pour le business et pour la fonction innovation

Clarifier les objectifs stratégiques Business de l’organisation, connaissez les et faites les connaitre. Donner du sens aux actions est l’une des tâches principales d’un manager et l’un des leviers les plus efficaces pour la performance de vos opérations.
Décliner ces orientations stratégiques en orientations fonctionnelles pour votre fonction innovation. C’est un préalable primordial pour un bon déploiement.

 

  1. Une approche top-down nécessaire…

La déclinaison top-down de la stratégie vers la fonction Innovation est indispensable. En cela on s’assure de la pertinence des actions d’Innovation envers les objectifs business. On doit s’assurer cependant que les 5 items suivants sont bien adressés :

  • Quel marché ? Quelle catégorie ? quels clients etc… Dans quel secteur, dans quel segment focalise-t-on les actions d’innovation ?
  • Comment va-t-on gagner ? Sur quelle section met on l’accent ? Part on sur de l’innovation incrémentale, business model, de rupture ?
  • Quelles technologies sont nécessaires et quels savoirs sont indispensables. Au travers des vues d’experts ou des trends.
  • A-t-on les ressources et les connaissances pour réaliser le plan et si non, quelles actions sont à mettre en place.
  • Quand saura-t-on qu’on a gagné ? Mettre en place les objectifs de succès est un moyen sans équivalent de motiver l’organisation vers un objectif commun.
  • Quels sont les objectifs de notre portefeuille d’innovation ? Déterminer le mix en terme de Service, Produit, Business Model, R&D etc….

 

  1. … une agilité bottom-up indispensable

Le feedback bottom-up est un processus que l’organisation doit rendre continu pour ajuster en temps réel la stratégie sur la base des retours Terrain et de la réalité de l’implémentation. Le rôle clé des opérationnels est à souligner. Par exemple, les experts peuvent alerter sur l’apparition d’une nouvelle technologie, les chefs de produit sur les mouvements d’un concurrent, les commerciaux sur de nouvelles postures des fonctions Achat.

 

 

La mise en place d’une stratégie d’innovation performante est très liée à la mise en place d’un processus rapide en ce qu’il sait bouger facilement, agile en ce qu’il s’adapte en temps réel, et efficace dans le sens qu’il prend en compte toutes les informations à sa disposition pour faire le choix le plus éclairé. C’est un process très itératif qui pourrait se rapprocher des concepter Lean et Lean Start-up.

 

Avez-vous une stratégie d’innovation claire  et alignée? Est-elle adaptative ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *