Loic LeMeur nous donne ses trucs pour bien parler en public

J’interviens également parfois (je ne me compare en rien à Loic Le Meur bien entendu 😉 ) sur les thèmes de la créativité et de l’innovation. J’ai également par le passé fait de nombreuses conférences techniques. Les choses qu’il partage dans cet article sont très intéressantes. Ce qu’il ne dit pas c’est que pour faire cela bien, il faut de l’expérience, beaucoup d’expérience.

A few random thoughts I learned giving talks. | Loic Le Meur | LinkedIn

 

 

 

Agent du changement

change agent 1

J’étais récemment à une présentation sur le thème de la performance et du change management. Le présentateur insistait sur la nécessité des process, des actions de change management etc… Le leitmotiv final était « Tous acteurs du changement » (bien entendu).

Ayant une certaine expérience du change management et de l’introduction de nouvelles pratiques dans les organisations, principalement en R&D / Innovation mais également en gestion de projet, je ne crois pas à cette notion du « Tous acteurs du changement ». Je crois que par nature, les personnes, et c’est une majorité d’entre nous, sont rétives au changement. Et qu’il est donc impossible par définition que tous soient « acteurs du changement ».

A contrario je crois beaucoup plus aux « Agents du changement ». Et c’est une tendance qui se déploie dans les entreprises que je visite. Jusque récemment, avant un bouleversement quel qu’il soit, une bonne présentation ppt, un livret d’accompagnement et zoup le tour était joué. Une solution bien plus efficace et permettant une assimilation en profondeur des changements est la constitution d’équipe, de réseau, bref d’agents du changement. Une sorte d’infiltration au plus prêt des opérationnels, d’agents qui vont les convertir à la nouvelle manière de faire, la nouvelle politique, la nouvelle méthode… En montrant l’exemple, en démontrant par la preuve, en donnant du sens, ces agents (tout sauf secrets) sont les pierres angulaires de la démarche de Change. Ils vont permettre l’adaptation en quasi temps réel des actions globales en permettant une remontée rapide du terrain et en évangélisant les équipes au plus proche des contraintes opérationnelles.

En tant qu’acteurs des projets d’innovation et de R&D, le changement est quasi dans nos gènes. Cependant j’ai remarqué que souvent, si elles travaillent à des concepts avancés, innovants et donc qui changent de l’ordinaire, les équipes innovations / R&D ont parfois du mal à remettre en question leurs pratiques. Si les équipes d’innovation / R&D deviennent les agents du changement qu’elles doivent être, les résultats obtenus par nos développements et leur acceptations par les opérationnels sont garantis.

Value proposition Design: my first review

julienrio.com_Marketing_Graphs_Statistics

As a spin-off of the Business Model Canvas, Alex Osterwalder and Co issued some time ago The Value Proposition Design centred on the Value proposition area of the Business Model Canvas (BMC).

First, as the BMC, the Value proposition Design is easy to read, presented with clarity and well designed. You can go through it in just a few days.

Regarding the interest of the content it self, this has for me just the same value as the BMC. Giving an easy approach to the more complex part of the BMC. Defining the right value proposition is something that one should spend time on. It is the core of your BM and worth working hard on it.

We used this approach several time for now. It works quite well when people are used to the BMC. If not it requires much more energy. The output are also of different levels, mainly due to the good or bad understanding of the purpose and definition of « value proposition ». However it has, as the BMC, a major advantage: opening eyes through a dedicated and formalized approach over a part that some of our team never approach. When trying to model a BM with highly technical people, it is hard to have them embracing the business approach and much more than this, it is difficult to have them explaining what client’s problem they solve… Value proposition Design is just about that.

Does it work? Well, I would say « yes ». With a nice and easy to use canvas it should work with most of your projects / teams / ideas. The access to a kind of on-line training helps also (I will come back to you soon with our lessons learned regarding the e-learning of the business model canvas).

In a way it is a nice way to sensitize your team about Value Proposition.

Guide de l’innovation centrée Usager

1ffc7b4

J’ai trouvé, il y a quelques semaines, un document intéressant sur l’Innovation centré usager édité par le PACA Lab que je voulais partager avec vous.

Ce document est une présentation intéressante et concise, qui se lit vite, sur l’innovation avec l’usager. C’est une synthèse très claire. Et même si je pense que le rôle des sciences humaines et sociales est ici un poil trop mis en avant, il vaut la lecture.

On y retrouvera bien entendu le cycle Exploration / Expérimentation / Adaptation / Adoption en un schéma clair et très parlant.

Bonne lecture.

Innovation tools: (Design thinking) Customer Journey canvas

Customer Journey Canvas

(cet article fait partie de la série Innovation tools)

Les canvas sont des outils très utiles pour avancer rapidement et visuellement sur des sujets parfois complexes. Pour moi qui suit très visuel ce sont des outils que j’apprécie tout particulièrement. Je vous proposerai régulièrement des supports que j’utilise avec un petit retour d’expérience.

Le Design Thinking est à la mode et j’avoue que j’ai succombé à certains des outils que nous proposent les papes de la discipline. Parmi ces outils, le Customer Journey. En gestion de projet comme en développement de produit, c’est un outil précieux pour qui veut modéliser les interactions, les interfaces et les expériences. Je l’ai personnellement utilisé à de nombreuses reprises depuis 1 an mais la plus flagrante est justement en Gestion de Projet.

En modélisant grâce aux customers journey les interactions avec les clients et les stakeholders, on peut anticiper de nombreux écueils, améliorer l’analyse de risque et réduire significativement à la fois la durée et le coût du projet. Dernier avantage et non des moindres, en mettant en place cette analyse (qui peut s’apparenter à une forme d’analyse des parties prenantes sous une forme plus graphique et surtout avec une dimension temporelle), l’atmosphère autour du projet est beaucoup plus saine et toute l’équipe est impliquée. Bref que des avantages.

Une source et ressource sur le sujet: This Is Design Service, une référence.

Dans nos projets, avant d’innover, « back to basics » please!

Je coordonne un certain nombre de projets d’innovation. J’échange également ave beaucoup de Directeur ou manager Innovation/ R&D.Souvent je remarque que des chefs de projet, qui dans leur activité « Business » sont exemplaires, oublient les basiques de la gestion de projet lorsqu’on parle projet d’innovation ou de R&D. Sans entrer dans les détails, les plus flagrants des manques que j’ai pus identifier dans les projets innovants en général et dans toutes les entités dans lesquelles je suis intervenues, c’est le manque dans l’ordre, d’organisation Projet, d’un WBS bien pensé et d’un RACI. Un outil simple synthétise pourtant toute ses informations: La Matrice RACI bien entendu.(Responsible, Accountable, Consulted, Informed)

Voici une représentation très intéressante que j’ai trouvée récemment dans un article de Dantotsupm qui permet de lier l’organisation et le WBS.Parfait.

N’hésitez pas à visiter le très bon blog DANTOTSUPM sur le management de projet.

Vous avez dit Business model(S)?

FR_Business-Model-Canvas

L’importance du Business Model n’est plus à démonter. Cependant le business model doit être vu comme un outil sur lequel il faudra itérer souvent pour arriver à une version définitive, qui tienne la route et qui soit en adéquation avec la proposition de valeur de ce qui est effectivement proposer au marché. Pour cela, le canvas est un outil parfait (parmi d’autres).

Par contre il ne faut pas oublier de se poser quelques bonnes questions sur son offre au sens large et sur son portefeuille:

  • sur le mix entre les différents produits/services, sur la proposition de valeur justement,
  • sur la structure du portefeuille (ouverte ou fermé)
  • sur le positionnement des produits/service dans leur cycle de vie.

Et ce à chaque étape son business model.

Il est intéressant non seulement d’appliquer des BM adaptés à chaque produit/service mais également de le faire évoluer au cours de la vie de ce même produit. Cela permet de maximiser la proposition de valeur et du même coût d’optimiser les revenus.

Au passage un bon article sur le sujet sorti en Janvier sur HBR.com.

Fab Lab, un retour d’expérience

labin-Lyon

Nous disposons d’un très beau FabLab depuis Septembre 2014. Les initiatives se multiplient et nos équipent se sont accaparées les outils à leur dispositions :

  • 1 partie Innovation axée créativité, brainstorming, Business Model Canvas etc…)
  • une une partie Expérimentation avec atelier de prototypage et imprimante 3D) .

Les prétotypes et MVP rentrent dans les mœurs. Les outils UX et Design thinking commencent à sortir de l’ombre et à être utilisés. Les premières applications opérationnelles ont déjà vu le jour. Plus d’une quarantaine de sessions sur les 4 derniers mois ont permis aux équipes de prendre la dimension du lieu et des possibilités qu’il offre.

Est ce pour autant un succès? Nous sommes sur la bonne voie. Une communauté de Makers et d’expérimentateurs se forme. Nous attendons maintenant les nouveaux produits et services mais surtout les surprises, les innovateurs débarquant dans nos bureaux avec un concept à la main et là, ce sera un franc succès!

En complément, quelques articles intéressants glanés ça et là:

FabLab Snecma (que par ailleurs certains d’entre nous ont visité clairement à la pointe)

L’initiative de Leroy Merlin sur les Lab, à suivre à mon avis

Agile or not Agile?

agileQuand on parle d’innovation on parle rarement d’organisation Projet.. et pourtant. Si l’Agile s’est imposé dans les nouvelles technologies, cette méthode de gestion de projet est encore peu utilisée dans l’industrie classique (je cherche des retours d’expériences.). C’est donc pour un besoin personnel d’explication que j’ai trouvé cet article très intéressant qui rappelle les bases de l’organisation Agile. A lire pour se rafraichir la mémoire.

http://www.agiliste.fr/fiches/exemple-dorganisation-projet-agile/

The Best original contents on Corporate Innovation, Project management, Design thinking and creativity